santé bucco-dentaire

santé bucco-dentaire

Près de trois seniors sur quatre déclarent se brosser les dents. Parmi les 65-74 ans, 16% sont totalement édentés, 49% ont besoin de soins dentaires et 26% de prothèses. Aux vues de ces chiffres, ce n’est pas le moment de négliger sa santé bucco-dentaire. Surtout qu’avec l’âge, les problèmes s’accroissent et des maladies spécifiques, comme la carie de la racine dentaire ou l’hyposialie (diminution du débit salivaire), se manifestent. Alors adapter son hygiène bucco-dentaire à ses besoins est une nécessité.

Préserver son capital en pratique

Les consultations de routine chez le chirurgien-dentiste seront annuelles et se déroulent en quatre étapes :

-un interrogatoire médical qui tient compte des maladies générales, des antécédents médicaux et des prises de médicaments souvent responsables d’une diminution du flux salivaire
-une évaluation de l’hygiène alimentaire
-un examen clinique qui déterminera les soins à effectuer
-des conseils personnalisés.

Tout d’abord, l’hygiène bucco-dentaire repose sur une recommandation incontournable : se brosser les dents et les muqueuses (gencives et langue) après chaque prise alimentaire. Plusieurs techniques existent et seront conseillées par le chirurgien-dentiste. Elles permettent toutes de brosser la totalité des faces des dents, internes et externes.

Brosse à dents idéale

Ensuite, bien choisir son matériel pour un brossage. La brosse à dents idéale possède une petite tête, des poils souples, synthétiques et un manche large pour assurer une bonne préhension. Sinon ne pas hésiter à apporter des aménagements pour augmenter la largeur de ce manche : en l’entourant d’un gant de toilette ou en le glissant dans un manchon de mousse par exemple.

Les brosses à dents électriques sont aussi efficaces et peuvent être utilisées. Les préférer plutôt à pile pour éviter d’éventuels fils. La forme de leur manche assure une bonne prise en main.

A chacun son dentifrice

Côté dentifrices, à chacun ses besoins. Aromatisés, sous forme de pâte ou de gels, ils contiennent différentes substances comme des fluorures, des antibactériens, du calcium ou des bicarbonates, leur conférant des propriétés particulières.

-Les fluorures renforcent la structure de la dent contre la carie et luttent contre les dépôts de plaque dentaire.
-Le chlorure de strontium atténue les sensibilités des racines.
-Le calcium et le bicarbonate diminuent l’acidité de la salive et protègent les dents des attaques carieuses.

Certains dentifrices sont cependant déconseillés. Comme les dentifrices en poudre et ceux abrasifs qui « blanchissent » les dents mais qui, en fait, usent la surface dentaire et l’exposent à la dilution acide.

Bains de bouche et détratrage

Outre le dentifrice et la brosse à dent, il existe d’autres produits dévolus à l’hygiène bucco-dentaire. Ainsi, en complément du brossage il est bon d’utiliser des bains de bouche, sans alcool. Quant aux hydropulseurs par leur jet d’eau ou d’antiseptique sous pression, ils éliminent les débris alimentaires, sans pour cela agir efficacement sur la plaque dentaire.

Au fil dentaire, peut-être plus difficile à manier pour les seniors, seront préférées les brossettes interdentaires, les pointes de caoutchouc ou même de petites bandes de gaze, pour nettoyer les faces arrières des dents isolées.
Enfin, ultime moyen, un détartrage, effectué par le chirurgien-dentiste : il permet d’éliminer les dépôts minéralisés qui se forment sur les dents et contribuent à aggraver les maladies des gencives.

Terminer le repas par un fromage

Un autre aspect de la prévention des maladies de la bouche et des dents est subordonné à une bonne hygiène alimentaire. Les trop nombreuses prises alimentaires , les boissons sucrées ou acides et les aliments à la texture collante comme les gâteaux sont déconseillés. En conséquences, voici quelques solutions…
Préférer les aliments protecteurs (aliments riches en calcium et en fluor) ainsi que les lipides et les aliments devant être mastiqués longuement.
Boire de l’eau, ou des boissons non sucrées et terminer les repas par un fromage en évitant les yaourts qui sont des aliments acides, riches en microorganismes et souvent sucrés.

Similar Posts