Que vous partiez en trek seul ou avec une agence de voyage spécialisée dans ce type de randonnée, votre aventure rando sera rythmée par les paysages grandioses et les rencontres authentiques, en plus des activités annexes rattachées à ce type de voyage. Zoom sur la journée type d’un randonneur et sur ce qu’il pourra vivre au fil du sentier, si l’aventure vous tente !

Randonner en trek : zoom sur une journée type de rando

Si vous partez en trekking organisé par une agence de voyage

Si vous partez en trekking via une agence de voyage spécialisée dans l’organisation de grande randonnée, le rythme de la randonnée sera calibré en fonction des visites et des activités prévues.

D’autres critères peuvent également influer sur le programme initial :

– la gestion du campement sur place par l’équipe locale (porteurs, cuisiniers, etc.)
– les conditions physiques et l’état de forme du groupe si vous partez à plusieurs,
– sans oublier bien entendu, les conditions météo une fois sur place !

Et oui si vous partez en Safari en Afrique du Sud, sachez que les montagnes du Drakensberg et du Lesotho peuvent être la raison d’une météo capricieuse au cours du voyage. Une météo difficile aura forcément des conséquences sur le rythme de la randonnée.

Mais de façon générale, que vous partiez en trek au Vietnam ou bien au Pérou, sachez que le réveil sonnera de bonne heure. D’une part pour que les temps de marche prévus soient respectés, afin d’arriver dans les délais dans les hébergements réservés sur place et d’autre part, pour profiter des heures fraiches de la journée pour marcher. Si vous partez en randonnée en Equateur par exemple, la fraicheur du matin sera un vrai délice lors d’une journée de marche en forêt !

Mais pour ceux qui craignent de ne pas entendre le réveil, si vous faites un trek sous tente, pas de panique c’est l’équipe locale qui se chargera du réveil en faisant le tour du camp. Si vous logez en hôtel, vous pouvez toujours demander au service de réception de vous réveiller.

Une fois que le petit déjeuner est pris et la toilette faite, vous devrez vous rendre au lieu de rendez-vous à l’heure indiquée avec le sac bouclé. En trekking sous tente, le petit déjeuner se prend généralement tous ensemble de façon collective, pendant que l’équipe locale se charge de démonter le camp et de charger vos gros bagages (que vous retrouverez le soir venu sur le nouveau campement).

Pour ce type de trek, vous n’aurez à prendre dans votre sac à dos que ce dont vous aurez besoin au cours de votre journée (vêtement de pluie ou coupe-vent, protection solaire, gourde, petites collations, appareil photo, etc.).

Pour la pause déjeuner, l’équipe sur place se charge généralement de la préparation du repas. On repart ensuite après une petite sieste, afin d’atteindre le campement suivant avant 16h (ce qui vous laisse ensuite environ 2 heures de quartier-libre pour vos activités personnelles et pour profiter des lieux à votre convenance).

Le repas du soir se prend autour de 19h et le coucher se fait rarement au-delà de 21h, afin de profiter d’une nuit réparatrice avant la nouvelle journée de marche du lendemain qui vous attend.

Comptez généralement entre 4 et 8 heures de marche par jour, en fonction du trekking que vous avez choisi et de sa difficulté.

Si vous partez en trekking tout seul

Si vous partez sans agence, vous serez bien entendu plus libre en termes d’organisation. Mais attention, vous devrez également vous fixer certains horaires, gérer vos temps de marche et d’installation du camp si nécessaire. Partir en trek nécessite de se lever tôt et de se coucher tôt, si l’on veut pleinement profiter de son voyage et des paysages qui s’offrent à vous en suivant la course du soleil.

Il faudra également tenir compte dans votre rythme de marche quotidien, des aléas de la météo et de votre condition physique. Cela fait également partie de imprévus à gérer !

Et n’oubliez pas de garder un peu de temps pour vous, que ce soit pour le repos, les rencontres, les découvertes ou bien la contemplation !

Enregistrer

Enregistrer

Similar Posts