stress

stress

Pourquoi sommes-nous stressés ? Trop de bruit, trop de responsabilités, des événements douloureux peuvent nous faire suer à grosse gouttes. Sans compter nos gènes qui nous prédisposent ou non à être vite stressés.

L’environnement physique joue un grand rôle dans l’apparition du stress. Le bruit est une agression particulièrement mal vécue. Le taux d’arrêts de travail pour cause de bruit dans les usines est très important, les journaux sont pleins de faits divers relatant l’histoire d’un homme ordinaire tirant sur des jeunes un peu trop bruyants. L’origine de ces drames stupides mettant en scène des gens ne s’étant jamais fait remarquer auparavant est le stress provoqué par le bruit qui a déclenché une décharge de violence.

Le gène du stress

Mais les causes les plus fréquentes et les plus quotidiennes du stress sont de nature psychologique. Les mauvaise nouvelles (un échec, un dècés, un licenciement…) provoquent une situation de stress. Si le processus physiologique du stress est universel, les réactions au stress sont individuelles. Les hommes et les femmes ne sont pas égaux, ni égales face au stress. Pour des raisons physiologiques et cognitives , on s’adapte mieux aux situations imprévues à 25 ans qu’à 60 ans. Le patrimoine génétique aurait aussi une grande influence. Il y a, en quelque sorte, un gène du stress qui, d’une certaine façon, se transmet.

Des études ont aussi révélé qu’un enfant, né d’une femme stressée pendant sa grossesse, aura une prédisposition plus grande au stress. En Israël, par exemple, la prévalence de maladies mentales est la plus forte chez les enfants nés de femmes enceintes pendant les nombreux et violents épisodes de guerre.

L’élimination des causes de stress dépendant de l’environnement, le stress a encore de longues années devant lui !

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *