formation-conduite-senior

Avec le vieillissement de la population, les personnes âgées sont de plus en plus nombreuses sur les routes. Pour la plupart, il n’est pas inutile de vérifier leurs connaissances pour une conduite en toute sécurité. C’est justement ce que propose la formation conduite pour les seniors.

Pourquoi une formation conduite pour les seniors ?

formation-conduite-senior

Pour de nombreux seniors, la route est bien différente de ce qu’elle était lorsqu’ils ont passé leur permis de conduire dans les années 1950 ou 1960. Les infrastructures, le Code de la route, mais aussi les véhicules ont bien changé. Même si les seniors ont suivi ce changement progressivement, certaines règles ont pu leur échapper. De plus, les capacités sensorielles (audition, vision) se détériorent avec l’âge, tout comme les capacités physiques (arthrose, articulations rigides). Tous ces changements contribuent à rendre la conduite plus difficile aux conducteurs âgés. Toutefois, l’automobile est un excellent moyen pour les seniors de conserver leur mobilité et leur place dans la société. Il faut donc les accompagner pour qu’ils puissent conduire le plus longtemps possible sans qu’ils soient un danger pour les autres ou pour eux-mêmes.

Le contenu de la formation

formation-conduite-senior

La formation senior a pour but de faire prendre conscience aux conducteurs âgés des effets du vieillissement, mais aussi d’actualiser leurs connaissances. Cette formation se déroule le temps d’une journée dans une école de conduite. Elle se divise généralement en quatre parties :

  • l’identification des effets liés au vieillissement : les participants pourront notamment mesurer leur acuité visuelle dans différentes conditions (vision de loin, vision nocturne, éblouissement…), leur temps de réaction, et leurs capacités motrices (exécution d’un angle mort, par exemple) ;
  • l’actualisation des connaissances : présentation de nouvelles infrastructures et des changements dans le Code de la route ;
  • la présentation des différents dispositifs d’aide à la conduite ;
  • les échanges avec des professionnels de la conduite : réponse aux interrogations des participants et à certaines problématiques soulevées lors des ateliers.

Bon à savoir : du fait de l’inexistence de réglementation spécifique, cette démarche reste personnelle et volontaire. Les seniors n’ont donc aucune obligation d’avoir recours à cette formation, néanmoins elle reste fortement conseillée.

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *