Comme l’an passé, l’Institut du Bien Vieillir Korian publie son baromètre européen sur les séniors et le bien vieillir : une expression très importante pour comprendre ce que souhaitent aujourd’hui les séniors.
L’institut s’est alors demandé quelles activités appréciaient les séniors, comment ils ressentaient leur vieillesse dans la société, quelle était leur relation avec les nouvelles technologies… Des sujets essentiels qui participent au bien vieillir et qui sont résumés dans une infographie très intéressante.

 

Mais d’abord, qu’est ce que l’Institut du bien Vieillir Korian?

Cet Institut a été créé pour répondre à une nécessité : le nombre de personnes âgées croit énormément et de nombreux défis sont à relever pour accompagner le vieillissement de la population. Mené par le groupe Korian et tout particulièrement son président Yann Coléou, l’Institut a la double mission de créer une conscience collective autour de ce sujet central mais aussi de devenir un large ressource documentaire autour de la vieillesse et du bien vieillir.

Cette recherche, à la fois médicale et sociétale, est aussi un très bon moyen d’en apprendre plus sur les séniors pour leur apporter « de nouveaux services et plus de confort » témoigneYann Coléou, interrogé par le Magazine des Décideurs.

A noter que la société Korian est aujourd’hui un acteur majeur de la prise en charge de la dépendance, qui tend à devenir leader dans plusieurs pays européen, comme ambitionne Yann Coléou, interviewé sur BFMTV.

barometre-bien-vieillir institut korian

Que nous dit l’étude ?

D’abord, que les séniors sont heureux ! 84 % d’entre eux estiment que la vie est source de plaisir, comme lire pour 90%, faire de bons repas à la maison pour 79% ou encore voyager pour 72%.

Côté nouvelles technologies, 67% déclarent savoir envoyer des e-mails et 29 % utiliser les réseaux sociaux.

La thématique de la perte d’autonomie est aussi évoquée : 55% d’entre eux éprouvent des craintes, notamment pour la prise en charge de leur dépendance par leur conjoint tandis que 51 % pensent que leurs enfants ne pourront pas les prendre en charge.

Enfin, cocorico, c’est en France que les séniors utilisent le plus souvent internet et les e-mails pour communiquer, tandis que c’est en Italie que le lien social est le plus fort entre les séniors et leur famille.

 

 

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *