Prévoir ses obsèques de son vivant permet de faire respecter ses volontés et surtout, de décharger ses proches de formalités souvent très lourdes à gérer. Et contrairement à ce que dit la légende, préparer ses obsèques ne porte pas malheur. Alors si comme 40% des Français vous souhaitez les anticiper pour éviter des soucis à votre famille, Portail Seniors vous donne quelques clés.

Définir vos volontés et les indiquer par écrit

Selon la loi, les héritiers sont dans l’obligation de suivre les volontés du défunt. Si vous souhaitez être sûr que ces dernières soient respectées, vous devez les rédiger clairement sur papier libre. Vous pouvez ensuite confier cela à une personne proche.

Dans ce courrier, précisez vos souhaits pour vos obsèques (inhumation, incinération, cérémonie civile ou bien religieuse, envoi de fleurs de deuil…). Outre ces grandes lignes, vous êtes en droit de détailler un peu plus vos choix (cercueil, rédaction du faire-part, choix des textes de la cérémonie, musique, inscription sur la stèle…)

Choisir un cimetière

Aujourd’hui, un tiers des Français optent pour la crémation. Si c’est que vous souhaitez, vous devez bien le préciser dans votre lettre de volontés. N’oubliez pas d’indiquer également la destination de vos cendres. Si rien n’est indiqué, votre urne sera déposée au cimetière. Si de nos jours il est interdit de confier une urne de cendres à un particulier, il est tout à fait possible de les faire disperser en mer, en forêt et même dans l’espace ! Les rivières, les fleuves, la voie publique et les jardins publics ne pourront en revanche pas accueillir vos cendres.

Si vous optez pour l’inhumation, sachez qu’il est possible de se faire enterrer dans le cimetière de votre ville de résidence ou de décès, ou d’être inhumé dans le caveau familial.

Vous pouvez également acheter une concession dans une autre ville. Demandez plusieurs devis et renseignez-vous sur les règles en vigueur.

Anticiper les frais d’obsèques

Aujourd’hui, il faut compter environ 3000 euros de coût d’obsèques, hors concession au cimetière. Pour anticiper ces dépenses, pensez à faire établir plusieurs devis par des entreprises de popes funèbres.

La plupart de ces entreprises vous proposera un contrat d’obsèques. Rien ne vous oblige à les accepter.

Préférez en effet l’ouverture d’un livret ou d’un compte dans votre banque, destiné à financer vos funérailles. Ainsi, votre argent est toujours disponible. Informez vos proches de la création de ce compte. Car même si ce dernier est bloqué lors de votre décès, jusqu’à 3050€ de frais d’obsèques peuvent y être prélevés.

Mettre à jour son testament

Il est très important de prévoir la transmission de vos biens. L’établissement d’un testament vous permet en effet d’organiser votre succession. Pour rendre votre testament inattaquable, faites-le établir devant un notaire en présence de deux témoins.

Similar Posts